C'est une de mes voisines d'origine Italienne qui m'a fait découvrir il y a déjà plusieurs année la panna cotta (crème cuite en Italien). A l'époque , elle  l'avait faite  dans un moule à cake et servie avec un coulis de fruits rouges. 

Voici une version un peu différente des premières que j'avais goûtées. Encore une fois, c'est un dessert sans farine donc naturellement sans gluten.

P1100705

Ingrédients :  ( pour environ 6 petites verrines)

  • 100 ml lait de riz
  • 150 ml de crème fleurette
  • 30 g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille fendue en 2 ou de la vanille en poudre.
  • 1 g d'agar agar ( trouvé en magasins de diététique : et attention car selon les marques possibilité de traces de Gluten)

L'agar agar est une algue au pouvoir gélifiant qui se mélange dans un liquide froid. On en trouve facilement dans les magasins de diététique, conditionnée dans des sachets de 1 à 4 g selon les marques.

Pour les fruits :

  • 1 petite barquette de fraises (250 g)
  • quelques framboises
  • quelques groseilles
  • environ 3 cuillères à soupe de sirop d'agave (en magasins bio principalement, mais on en trouve aussi depuis peu en grandes surfaces)

Comment faire?

Dans une casserole verser la crème fleurette, le lait végétal, le sucre, la gousse de vanille  et l'agar agar. Remuer à l'aide d'un fouet et mettre sur le feu. Mélanger jusqu'aux premiers signes d'ébullition. Retirer du feu. Enlever la gousse de vanille et verser dans des petites verrines .

Laisser refroidir à température ambiante et placer au frigo 2 à 3 heures.

Pendant ce temps, laver les fruits et les couper en petits morceaux adaptés à la taille des verrines dans une terrine. Y ajouter le sirop d'agave et remuer délicatement.  Mettre au frais.

Juste au moment de servir verser les fruits sur les panna cotta.

P1100677

Un petit dessert bien frais pour les grosses chaleur qui sont bien là.

Et merci à Roxane pour cette photo qui est un vrai tableau !

P1100701

Je suis en congés à la fin de la semaine alors :....

bonnes_vacances

Et bon courage à tous ceux qui restent. A bientôt...

footer2